Avez-vous besoin d’un médicament pour dormir ?

De nombreuses personnes ont des difficultés à trouver le sommeil. Les réveils sont fréquents au cours de la nuit ou alors le sommeil s’arrête précocement. Toutes les formes de perturbation du sommeil sont associées à l’insomnie.

L’insomnie

Le besoin de sommeil dépend de chacun, il peut être de 6 à 8 heures par jour. Il permet le repos du corps. Un mauvais sommeil a des conséquences sur notre fonction cérébrale, notre humeur et sur notre état d’éveil. Il est alors important d’avoir un sommeil réparateur. Pour ce faire, plusieurs d’entre nous se tournent vers un cachet pour dormir.

Le manque de sommeil donne une sensation de fatigue et une somnolence au cours de la journée. Il déstabilise l’humeur et entraine une difficulté à se concentrer ou à être attentif.  L’insomnie rend une personne irritable, anxieuse ou même déprimée. Elle peut être l’origine d’un problème de santé physique ou psychique. 

Plusieurs facteurs peuvent être les causes de l’insomnie. Il est important de déterminer ces causes. Les personnes stressées sont plus susceptibles à l’insomnie mais d’autres facteurs extérieurs peuvent également influencer le sommeil. L’environnement est peut-être non convenable au sommeil ou le sujet a une mauvaise habitude de vie. 

Les meilleures solutions pour s’endormir

Avant de recourir à la prise de cachet pour dormir, il faut déterminer les sources de l’insomnie. Les causes majeures du problème de sommeil se trouvent dans notre mode de vie. Ainsi, les activités physiques doivent être pratiquées durant la journée. De même, il est nécessaire de réduire la consommation des excitants et des boissons énergisantes le soir. Le diner doit être léger et pris deux à trois heures avant de se coucher. Le sommeil est la victime silencieuse de notre quotidien. Alors il est important de prendre en compte notre rythme biologique de veille/sommeil. On doit être à l’écoute de notre corps. Il est conseillé d’aller se coucher dès l’apparition de signes de fatigue. Vous devez vous assurer que l’environnement soit propice à l’endormissement. Il doit être calme et dans une obscurité totale (les écrans doivent être éteints bien avant de se coucher). Parfois, le suivi d’une thérapie comportementale est aussi recommandé.

Pour s’endormir facilement, on peut recourir à des somnifères et des médicaments. Pour cela, vous devez consulter votre médecin car à chaque trouble identifié correspond des somnifères ou des médicaments. En effet, l’insomnie peut ne durer que quelques jours. Parfois, elle est chronique ou même sévère. Pour le premier cas, il y a les médicaments à base d’antihistaminique qui stimule le cerveau à se mettre en repos. Ensuite, il y a ceux à base de mélatonine, ces médicaments aident à stabiliser l’équilibre sommeil/éveil. Aussi il y a ceux à base d’herbes et de minéraux. Ils agissent sur la sérotonine qui régularise à leur tour la fonction du sommeil. Ces actions sont efficaces grâces au magnésium et autres minéraux contenus dans le cachet. 

Si l’insomnie est chronique ou sévère, il y a des médicaments et somnifères prescritss sous ordonnances médicales comme les antidépresseurs. 

Mais est ce que ces somnifères et médicaments pour s’endormir sont sans effets secondaires ? Notamment leurs prises doivent être à courte période. On note généralement le risque d’accoutumance, voire même de dépendance. Toutefois, on cite aussi d’autres effets secondaires selon les médicaments comme l’assèchement de la bouche. Si malgré la prise de médicament l’insomnie persiste, vous devez retourner chez votre médecin. Ces somnifères et médicaments pour s’endormir sont souvent déconseillés aux sujets âgés. En effet, des conséquences à court et à long terme peuvent nuire à la santé.

Les somnifères ne sont pas des solutions à l’insomnie mais seulement une aide jusqu’à ce que le manque soit remplacé. Une autre alternative pour s’endormir est le recours à la médecine douce. De nombreuses solutions naturelles peuvent agir sur notre sommeil. Vous avez le choix entre : l’homéopathie, la phytothérapie et l’aromathérapie. En vente libre dans les pharmacies, vous pouvez consulter directement votre pharmacien. 

- Advertisement -