Acheter Thym : vertus, indication et posologie

Le thym est aussi un bon remède naturel contre certaines maladies des voies respiratoires et des troubles digestifs. On peut également la prendre comme complément alimentaire.

Tout ce qu’il faut savoir sur le thym

Le thym ou le serpolet, est connu sous le nom scientifique de Thymus vulgaris. Le thym appartient à la famille des lamiacées. C’est une plante aromatique très utile et aussi vertueuse. Sa consommation a des bienfaits importants pour la santé. Elle peut être consommée sous forme d’infusion, d’huile essentielle, de sirop, de teinture mère, de gélule ou de comprimé d’extrait de thym conditionnés et normalisés.

 

Historique

Le thym est connu depuis très longtemps pour ces bienfaits médicinaux et son usage en tant que plante aromatique. On s’en servait en égypte Antique comme onguents pour embaumer les morts. L’usage du thym chez les Grecs était plutôt réservé pour l’adoration des dieux, notamment brûlé devant l’autel ou dans les foyers. Sinon les Romains s’en servaient déjà pour se parfumer.

 

Indication du thym : quand est-il recommandé ?

Le thym est conseillé pour soigner les maladies des voies respiratoires comme le rhume, la bronchite, la grippe, les diarrhées, des troubles intestinaux et l’intoxication alimentaire. Comme il a des propriétés, antibactériennes, vermifuges, antifongiques, antivirales et antiseptiques, on peut s’en servir pour traiter les inflammations des gencives, les caries… Non seulement cette plante peut être utilisée par voie interne pour soigner les pathologies que l’on vient de citer, mais l’usage par voie externe du thym peut aussi soigner les pathologies suivantes ; mycose, les plaies, l’herpès et bien d’autres problèmes dermatologique.

 

L’usage comme complément alimentaire

Le thym est riche en minéraux comme le fer, le calcium, le manganèse et le zinc une fois séché. Ainsi que du magnésium, du phosphore, du cuivre et du sélénium. Mais également, il contient des vitamines comme la vitamine K, B1, B, B6, B9, C et E. En plus d’apporter beaucoup d’énergie, le thym peut aussi fournir des antioxydants.

Vertus Thym

Posologie

Pour s’en servir comme vermifuge, pour soigner les maladies ORL, faites infuser 1 cuillère à soupe (1 à 2 g) de thym dans 150 ml d’eau bouillante. Sinon en poudre, il faut en prendre 4 à 8 g par jour. En teinture mère, diluez 20 à 40 gouttes dans l’eau 1 à 3 fois par jour. Vous pourrez également diluer la teinture mère ou la poudre dans du jus.

Précaution

Il ne faut pas prendre le thym en cas d’allergie à la famille de cette plante ou celle de la menthe ainsi que pendant la grossesse ou l’allaitement. Sinon, avant de prendre le thym sous forme d’huile essentielle, par voie orale ou même externe, il vaut mieux avoir l’avis d’un personnel médical.

 

Interaction

Le thym peut interagir avec les médicaments du genre, agent pro ou antithyroïdiens.

Avis des experts sur le thym

Le thym est un excellent remède pour les maladies ORL, les troubles digestifs, mais ses valeurs nutritionnelles font aussi de cette plante un bon complément alimentaire.

 

 

 

 

 

- Advertisement -