Acheter Echinacea : vertus, indication et posologie

L’échinacée est connue pour son usage médical, mais aussi comme fourrage. Mais cette plante est aussi un bon complément alimentaire.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’échinacée

L’échinacée, connue sous le nom scientifique d’Echinacea purpurea, a été utilisée depuis longtemps pour ces vertus médicinales. En effet, la médecine traditionnelle s’en sert souvent pour traiter le rhume, la sinusite et aussi la mycose touchant les parties intimes.

Historique

Cette plante provient d’Amérique du nord. Ces bienfaits sur la santé n’avaient aucun secret pour les amérindiens. Elle servait aussi pour soigner les morsures de serpent. Puis 1870 un médecin du nom de Meyer a créé un remède à base d’échinacée. Cette découverte a été ensuite peaufinée par des chercheurs américains en 1930. Depuis les vertus thérapeutiques de l’échinacée a été officiellement reconnu par le reste du monde.

Indication

Dans la médecine traditionnelle, l’échinacée a été utilisée pour soigner les infections de voies respiratoires supérieures, l’infection vaginale ainsi que les infections urinaires. Mais encore cette plante semble être efficace pour traiter les ulcères chroniques, comme elle renforce l’immunité cela permet de guérir rapidement les plaies.

L’usage d’échinacée en complément alimentaire

La consommation de cette plante en complémentaire comble amplement le besoin quotidien de l’organisme en vitamine C, B6 et en zinc. Mais encore, l’échinacée est composée d’agents actifs comme les alkylamides, des composés phénoliques, des polysaccharides complexes, des alcaloïdes et des acides gras essentiels à l’organisme. Ces agents actifs, confèrent à l’échinacée des propriétés anti-inflammatoires, antibiotiques, tout en renforçant l’immunité.

vertus Echinacea

Précaution

L’échinacée est contre-indiquée pendant la grossesse, pour les personnes souffrant d’allergie aux asteraceae ainsi que de maladie auto-immunes, de maladies liée à la tuberculose… Il est préférable de stopper le traitement après 3 semaines pour éviter des allergies ou des troubles du système immunitaire.

Interaction

Cette plante médicinale ne doit pas être associée à la prise de stéroïdes, d’immunosuppresseur ainsi que les enzymes CYP450.

Recherches

Des recherches récentes ont prouvé que l’usage de l’échinacée et du docetaxel pour combattre le cancer était efficace. Comme l’échinacée stimule très bien le système immunitaire et comme il interagit avec le docetaxel, son importance est capitale en chimiothérapie. En effet, la prise d’échinacée ne modifie pas les effets pharmacocinétiques du docetaxel qui est très utilisé dans le processus chimiothérapique.

Avis des experts.

L’usage d’échinacée comme complément alimentaire permet la revitalisation de l’organisme et en même temps, il renforce le système immunitaire. Cela permet aussi de lutter contre les infections.

 

- Advertisement -