Les plaisirs d’une rencontre libertine

Faire une rencontre libertine est assez particulier même si c’est une rencontre comme tant d’autres. Toutefois, quand on a fait une fois l’expérience, on y prend goût rapidement. Cela explique le grand nombre d’adeptes de cette pratique dans le monde. En France, les partisans du libertinage se multiplient de jour en jour. On voit de plus en plus de clubs échangistes et des sites de rencontres dédiés à cette pratique se former. Mais ce qui nous intéresse pour l’heure est de savoir les plaisirs que procure cette pratique sexuelle peu conventionnelle.

Le libertinage : un monde sans notion de tabou

En effet, le mot tabou ne pas parti du dictionnaire de l’univers libertin. Avec cette pratique, on peut dire que tout est permis. C’est un monde sans restriction où les règles imposées par la société sont obsolètes. Tout le monde a le droit de laisser libre cours à ses désirs les plus intenses et les ardents. Cette liberté s’applique aux femmes ou aux hommes célibataires et même en couple. Mais le libertinage ne se limite pas à la gent masculine et féminine, tous les genres ainsi que toutes les orientations sexuelles sont les bienvenues dans la grande famille du libertinage. Chacun peut y trouver son bonheur et partager des moments de sexe inoubliables. Cela s’illustre avec la diversité d’individu que l’on peut retrouver dans les clubs libertins. De même pour les membres inscrits sur les sites de rencontres facilitant la mise en relation entre adeptes de cette pratique.

Rencontre libertine : toutes les pratiques sexuelles sont une option

Comme nous l’avons dit juste au-dessus, tout est permis avec le libertinage. Ce qui fait qu’on peut expérimenter toutes les pratiques sexuelles qui existent jusqu’à ce jour. Mais la plus connue d’entre tous est l’échangisme. C’est le fait d’échanger temporairement ses partenaires afin de vivre des moments intimes et intenses. On peut aussi citer le mélangisme. Cette pratique consiste également à échanger des partenaires, cependant, il n’y a pas de pénétration hormis les couples. Lors de l’échange, chacun se limite aux préliminaires. Il faut aussi savoir que cette pratique peut se faire à trois, mais le principe reste le même. Il y a aussi le triolisme, mais cette pratique sexuelle ressemble plus à un plan à trois classiques. Il est aussi possible de pratiquer la côte à côte qui illustre une relation sexuelle de deux couples l’un à côté de l’autre chacun avec son partenaire (sans échange ni contact). Durant une rencontre libertine, on peut aussi pratiquer le candaulisme. Avec cette pratique, un homme trouve son excitation en regardant sa femme avoir un rapport intime avec un autre.

Le libertinage et la pratique SM

De nombreuses personnes disent que le libertinage et la pratique SM (sado-masochiste) vont par paires, mais ce n’est qu’une idée reçue. Certes, on peut très bien pratiquer le sado-masochisme durant une rencontre libertine, mais ce n’est pas une obligation. Chacun a le droit de choisir et de refuser, car il n’y a pas de règle précise sur la pratique du libertinage. Il faut donc arrêter de penser que lors d’une rencontre libertine, il y a forcément un dominant et une dominée ou l’inverse. C’est une pratique libre où tout le monde peut laisser son désir s’exprimer.

- Advertisement -